Un planning administratif « beau » comme un planning chantier !

Certaines situations induisent parfois un cumul impressionnant des procédures nécessaires avant de pouvoir lancer une construction.

La complexité résulte alors de l’articulation de ces différentes procédures entre elles, telles que : déclaration d’utilité publique, mise en compatibilité du PLU, demande spéciale d’autorisation du ministre chargé des sites, expropriation, désaffectation-déclassement du domaine public, chemin rural, PC unique en co-titularité valant division, et autres enquêtes publiques… Les choses se corsent encore lorsqu’il faut les mêler avec les procédures de la maîtrise d’ouvrage publique.

Comment la conception numérique ré-organise la valeur ajoutée des acteurs de la construction

Le « BIM », ce sujet tellement à la mode… A l’évidence, on se jette sur cet OVNI avec un espoir de renouvellement à la démesure de l’immobilisme de l’acte de construire. Mais qu’est-ce-qui va changer vraiment ?

L’apparition de la maquette numérique dans le BTP est l’exemple d’une évolution technologique dont les implications ont le potentiel de polariser de puissantes créations de valeur… ou au contraire de décaler les entreprises, si elles n’acceptent pas certaines remises en cause les concernant.

Comment décide-t-on ?

Une des choses qui m’interpelle et qui m’intéresse est la question de la décision.

D’une part, j’ai vu certaines entreprises choisir des managers non décideurs et non organisateurs (évidemment l’organisation d’une structure est une des décisions les plus importantes et les plus difficiles), et les préférer à d’autres a-priori plus efficaces.

Ajouter des valeurs : les talents conjugués

« Valeurs Ajoutées », avec ses pluriels, ou encore l’expression « Créateur de Valeurs Ajoutées », sont des jeux de mots. L’idée générale est que le talent, c’est celui des autres… Mais qu’il ne suffit pas d’engager des talents. Il faut aussi savoir les mettre en résonnance.

L’expérience permet d’affirmer que, s’il est difficile de savoir si