La ville (in)désirable… ou le glissement de la résilience

Avez-vous entendu parler de la « ville résiliente » ? Sans doute ! C’est un glissement sémantique assez symptomatique : on est passé de la ville durable, vertueuse par nature (si l’on peut dire), à la ville résiliente… sensiblement plus sombre. Car il s’agit d’envisager comment les systèmes urbains (entre autres) pourront résister aux phénomènes naturels extrêmes qui s’annoncent. Or l’effort de résilience n’a de sens que si les causes du dérèglement sont aussi combattues – il ne faut surtout pas perdre la « ville durable » en cours de route ! Avez-vous lu récemment cet article d’un grand journal national qui disait que face à la canicule nous devions tous nous mettre à la climatisation… Autrement dit, consommer plus et accentuer encore l’ilot de chaleur urbain !! Nous ne raisonnons pas assez en systémique. Et pourtant il est urgent d’immobiliser nos capitaux dans les bons investissements de la résilience… durable !

Mon article sur construction21 : https://lnkd.in/gju9NPX

La métaphore du navigateur et du jardinier

1. Naviguer

Le dirigeant est un navigateur, car sa démarche consiste en grande partie à produire un scénario créateur de valeur et fédérateur pour l’équipage. Puis à assurer la cohérence et la constance du cap, ainsi qu’à rectifier en permanence sa trajectoire pour parer les risques et tirer parti des opportunités qui ne cessent d’apparaître.

Inauguration du Campus d’entrainement de l’Olympique de Marseille

Le nouveau centre d’entrainement de l’OM, baptisé OM campus, a été inauguré le 14 octobre 2018. Il complète le dispositif de la Commanderie par un nouveau site en centre-ville de Marseille, et comporte une réserve pour une 2ème tranche destinée à accueillir un centre de formation avec internat. Valeurs Ajoutées a assisté l’OM dans ce projet mené dans des délais record.

Un planning administratif « beau » comme un planning chantier !

Certaines situations induisent parfois un cumul impressionnant des procédures nécessaires avant de pouvoir lancer une construction.

La complexité résulte alors de l’articulation de ces différentes procédures entre elles, telles que : déclaration d’utilité publique, mise en compatibilité du PLU, demande spéciale d’autorisation du ministre chargé des sites, expropriation, désaffectation-déclassement du domaine public, chemin rural, PC unique en co-titularité valant division, et autres enquêtes publiques… Les choses se corsent encore lorsqu’il faut les mêler avec les procédures de la maîtrise d’ouvrage publique.

Le livre « La nouvelle relation Public-Privé » est sorti !

J’ai le plaisir de vous annoncer la parution de mon livre « La nouvelle relation Public-Privé ». Sous-titré « pour une co-production de l’investissement public », ce livre est publié aux éditions Eyrolles. Apprendre à déléguer, pour les uns, apprendre à servir, pour les autres, afin de dépasser la culture du conflit et ses gâchis !..

Cliquez pour acheter le livre « La nouvelle relation public-privé » sur le site des éditions Eyrolles !

Master 2 au CNAM – management de l’éco-construction et des quartiers durables

Ouverture et format

Master 2 du CNAM Paris. Le master accueille des salariés en exercice, en période de professionnalisation ; des candidats en contrats de professionnalisation ; des étudiants titulaires d’un M1 ou équivalent. Ouverture en Septembre 2017.

Lien CNAM : Lien Master site du CNAM

Une approche différente

L’originalité du master est de réunir l’éco-construction et le pilotage de projet. Cette démarche a beaucoup de sens.

Comment la conception numérique ré-organise la valeur ajoutée des acteurs de la construction

Le « BIM », ce sujet tellement à la mode… A l’évidence, on se jette sur cet OVNI avec un espoir de renouvellement à la démesure de l’immobilisme de l’acte de construire. Mais qu’est-ce-qui va changer vraiment ?

L’apparition de la maquette numérique dans le BTP est l’exemple d’une évolution technologique dont les implications ont le potentiel de polariser de puissantes créations de valeur… ou au contraire de décaler les entreprises, si elles n’acceptent pas certaines remises en cause les concernant.